colombie-cacao

Voyage en Colombie : bon à savoir

La Colombie est une destination de voyage que l’on ne compte pas souvent dans nos projets, surtout parce que c’est une région à risque et que l’on déconseille toujours. En effet, jusqu’à aujourd’hui, le combat entre les cartels ainsi que les règlements de comptes entre ces derniers minent le pays, stoppe le développement et refrène surtout l’envie des touristes de se promener sur les lieux. Je tenais quand même à vous parler de la Colombie dans le cadre de mon article d’aujourd’hui parce que je trouve que c’est quand même un pays qui en vaut la peine si on considère que de nombreux sites et endroits spectaculaires n’attendent qu’à être découverts. Aussi, si vous êtes ici aujourd’hui, c’est sans doute aussi parce que vous envisagez d’y aller un de ces jours. Voici donc quelques informations qui pourraient bien vous servir.

colombie

Une carte d’identité pour la Colombie

C’est en Amérique du Sud que se trouve la Colombie, son nom officiel est la République de Colombie et la capitale est Bogota. Avec ses 1 141 748 km² de territoire, la Colombie compte aujourd’hui 46 736 728 habitants selon les derniers sondages faits et dispose d’une densité de 40hab/km².

               La langue officielle est l’Espagnole dans le pays, avec de nombreux dialectes indigènes cependant, la monnaie locale est le peso colombien et enfin, question de religion, la population est majoritairement catholique là-bas. Le régime actuel est une république à régime semi-présidentiel où Juan Manuel Santos Calderon est au pouvoir depuis deux mandats maintenant.

L’économie de la Colombie dépend encore en grande partie de l’agriculture locale. En effet, les terres colombiennes sont riches et fertiles ce qui permet au pays d’assurer l’export de produits comme le café, le coton ou encore la canne à sucre dans différents autres pays du monde. La Colombie est aussi le premier producteur mondial d’émeraude. À la vue de tout cela, on pourrait croire que l’économie est stable et au beau fixe, mais la vérité c’est qu’elle n’est pas ce qu’elle devrait être.

Le trafic illégal de cocaïne qui sévit dans le pays depuis des décennies n’est toujours pas encadré par les autorités locales, ces derniers ayant même peur des cartels de drogues qui disposent d’arme de pointe et pouvant ainsi faire des dégâts importants aussi. Les conflits armés et les règlements de comptes mettent encore le pays dans une situation délicate jusque-là, ce qui freine beaucoup l’évolution du pays

Ce qu’il y a à voir en Colombie

La période la plus propice pour visiter la Colombie est celle qui s’étend de décembre à mars, surtout si vous voulez fuir le froid de l’hiver de chez nous en cette période. Vous pourrez ainsi profiter des plages des côtés caraïbes dans le nord pendant vos vacances.

La Colombie ne manque pas non plus d’endroits intéressants à visiter, par exemple, le port, les forteresses et l’ensemble monumental de Carthagène qui sont des endroits tout simplement magnifiques.

Il y a aussi d’autres endroits qui font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et que je vous conseille ainsi de voir. Il y a par exemple le parc national de Los Katíos ; le centre historique de Santa Cruz de Mompox ; le parc archéologique de San Agustín ; le parc archéologique national de Tierradentro ; le sanctuaire de faune et de flore de Malpelo ; le paysage culturel du café de la Colombie, je vous assure que c’est tout simplement magnifique.

colombie-cacao

Les formalités pour entrer et pour sortir

               Un voyage en Colombie ne nécessite pas de visa. Votre passeport européen, valide 6 mois après la date de retour est suffisant si vous ne voulez rester moins de 3 mois, sinon vous devrez vous prendre un visa, renouvelable sur les lieux.

               Sachez qu’avant de vous rendre sur le sol colombien, il est nécessaire de vous faire vacciner contre la fièvre jaune. C’est le seul vaccin obligatoire, pour le reste, il suffit de faire les rappels nécessaires pour être plus rassurés quant à votre état de santé.

Je vous conseille ainsi de faire les rappels pour les vaccins universels, mais aussi pour la rage et la typhoïde. Il serait aussi plus prudent de vous faire administrer un traitement antipaludéen avant votre départ, histoire d’assurer vos arrières.

               À votre arrivée, il faudra acheter un timbre d’entrée, c’est en quelque sorte une forme de visage qui sera collé à votre passeport et qui vous permettra de passer votre séjour sans encombre en Colombie. Vous devrez présenter votre passeport, mais aussi du billet aller-retour pour avoir ce timbre.

               Il faudra aussi remplir un formulaire de déclaration de bagages et d’argent à votre arrivée pour la douane. En effet, certains de vos bagages peuvent être soumis à des législations sanitaires ou bien être imposables.

               En ce qui concerne les formalités de sortie, je tiens à préciser que vous serez obligé de payer une taxe de sortie de 33 dollars si votre séjour a duré moins de deux mois et de 46 dollars si celui-ci a duré plus longtemps. Cela est payable au moment de prendre votre vol de retour et uniquement en espèce que ce soit en dollar ou en peso.

Bon à savoir pour un séjour sur place

               La première chose que je vous conseille est de ne jamais emprunter les voies terrestres pour vous déplacer, surtout pour entrer. En effet, les zones frontalières sont occupées par des groupes armés appartenant aux cartels, aussi vous risquez de gros problèmes si vous osez vous aventurer à ces endroits.

               Je vous recommande de mettre au point avant votre départ un itinéraire à respecter lors de votre séjour sur les lieux. Comme c’est un endroit dangereux, il vaut mieux jouer la carte de la prudence et ne vous en tenir qu’au programme que vous vous êtes fixés avant de partir. Prenez aussi le temps de vous renseigner sur toutes les destinations que vous souhaiteriez visiter.

               Pour les questions de décalage horaire, il est bon de savoir que quand il est  midi en France l’été, il est 6h du matin en Colombie ; l’hiver, il est 5h du matin. Je vous conseille de bien vous préparer à supporter le jet lag qui est assez déroutant je dois avouer. Bon voyage !

Une réflexion au sujet de « Voyage en Colombie : bon à savoir »

  1. Merci pour ces quelques informations. Je voudrais vraiment y aller, car j’ai entendu beaucoup de choses sur la Colombie. Je ne veux cependant pas m’y rendre seul, surtout pour des questions de sécurité. Est-ce qu’il y en a qui seraient intéressé par un voyage là-bas, en groupe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *